Une mode, une histoire, comment créer la vôtre ?

Depuis la nuit des temps, la mode fascine et captive. Il y a ceux qui la font et ceux qui la suivent. Ceux qui la nient et ceux qui la vénèrent. Mais dans tous les cas, elle ne laisse jamais indifférent, c’est là que réside sa toute-puissance. Les grands de ce monde l’ont très vite compris et notamment les rois qui se sont succédé à Versailles. La palme du génie et de la modernité en matière de mode, revient incontestablement à Louis XIV. Il voulait que sa cour brille, scintille, qu’elle soit éclatante... Il créa alors sa propre mode que les courtisans s’empressèrent d’adopter pour s’attirer les faveurs de leur souverain. Il eut même l’idée avant-gardiste, de déposer un brevet qui permettait à certains privilégiés seulement, de porter le justaucorps. Il venait ainsi de créer sa propre marque de vêtements.

Les siècles et les révolutions ont passé, mais la French Touch est restée, enviée par le monde entier. Car si Londres, Milan et New-York, sont venues rejoindre Paris pour former les « Big Four », et être ainsi reconnues comme étant les villes qui exercent une influence majeure sur la mode internationale, Paris a conservé l’exclusivité de l’élégance et de la Haute Couture. Aujourd’hui, la mode n’est plus l’apanage de quelques privilégiés évoluant dans des cercles privés. Le public, à la fois passionné et ultra connaisseur est au fait de toutes les tendances. Le prêt-à-porter et les grands magasins ont ouvert les portes des marques, les rendant accessibles au plus grand nombre.

C’est actuellement, la voie royale à emprunter pour toute personne qui souhaite faire connaître et diffuser une idée ou un style particulier.

Toutes les célébrités surfent désormais sur cette vague. Elles ne se contentent plus d’être des égéries pour les marques existantes, mais créent leur propre ligne. Sportifs, chanteurs, rappeurs, acteurs... Tous se lancent dans l’aventure et ça fonctionne !

Vous avez la fibre artistique, des idées, vous êtes créatif ? A l’instar des personnalités connues, vous pouvez vous aussi, créer votre propre marque de vêtements. Comment ? Croyez en vos capacités et osez !

Cette histoire, qui a déferlé dans la presse est celle de Prince Harvey, un rappeur américain. Alors qu’il prépare son album, son ordinateur le lâche. Il a 25 ans, la vie à New York est très chère, il n’a pas les moyens de racheter un portable. Mais il croit en son talent, et ne s’avoue pas vaincu pour autant. Il se rend dans un magasin Apple Store, s’installe à un MacBook et commence à chanter... Au vendeur qui vient lui demander ce qu’il fait, il dit la vérité. Le vendeur lui demande simplement de changer d’ordinateur, car celui qu’il utilise à ce moment-là est une simple station d’aide. Le jeune homme change alors de place, se retrouve sur un MacBook plus puissant et pendant toute une heure, a pu enregistrer les morceaux de son album sans que personne ne vienne le déranger...

Ce cas n’est pas isolé. En 2008, trois frères toulousains imaginent un concept jusqu’alors inexploité, un style commun aux hommes et aux femmes pour que les couples puissent assortir leurs vêtements, mais surtout faire leurs achats dans les mêmes boutiques.

L’enseigne « The Kooples » voit le jour avec des collections qui mêlent esprit Rock et coupe traditionnelle, un style dandy et branché, une qualité haut de gamme, mais accessible. Le succès ne se fait pas attendre ; en deux ans seulement, la marque ouvre 120 boutiques en France, dont deux à Toulouse, berceau familial et renforce sa présence dans de nombreux pays. En Angleterre, en Allemagne, en Corée du Sud ou encore en Suisse. Une prochaine implantation est déjà prévue à New-York et Los Angeles. A l’origine, leur idée est pourtant simplissime. Mais il fallait y penser ! La vie de couple est effectivement la thématique de la vie quotidienne de « monsieur et madame Tout-le-Monde ». Ils ont bâti leur succès sur une campagne publicitaire dans laquelle étaient mis en scène des anonymes, de vrais couples dans la vie recrutés, dans la rue. Depuis, la marque habille Julien Doré, Indochine, ou encore, Juliette Godrèche. La griffe emploie plus de 650 salariés, possède un label musical qui produit des couples d’artistes et a sorti une ligne « sport ».

Chez les jeunes générations, la mode est plus que jamais au centre de leurs préoccupations. L’élégance reste une valeur forte. Filles et garçons partent à la conquête des vêtements et accessoires qui constitueront leur identité. La leur, mais aussi celle de leur tribu. Celle dans laquelle ils se reconnaissent et qui les rassure. Ils aiment avoir du « style ». La mode est pour eux un signe d’intégration. Les adolescents modernes possèdent tous dans leurs placards, des jeans, des baskets ou des tee-shirts siglés. Selon l’observatoire économique de l’Institut français de la mode, le budget moyen des dépenses vestimentaires des 15-24 ans augmente régulièrement depuis 2010. Alors que les ados ne représentent que 15 % de la population, ils réalisent à eux seuls 25 % du chiffre d’affaires global. Du conventionnel au numérique, les moyens de communication se sont multipliés, élargissant ainsi la possibilité de toucher un public plus vaste. Les codes ont changé. Les inspirations sont intimement reliées à la musique, au cinéma, à l’art y compris celui de la rue, source d’influences diverses. Théâtre de rue, groupes musicaux, danses urbaines, un secteur où la création réunit les traditions populaires et les formes ultra-contemporaines.

Le marché est là, à vos pieds. Soyez la prochaine success-story titrée dans la presse ! Commencez par cibler le public que vous souhaitez toucher. Peut-être en lien avec votre profession ou votre passion ? Définissez le type de pièces que vous souhaitez faire produire. Tee-shirts, jeans, blazers... Faites établir des devis par différents fournisseurs. Déterminez un plan de communication. Relationnel personnel, bouche à oreille, internet. Selon la clientèle ciblée, vous pouvez également offrir un de vos vêtements au responsable d’un comité d’entreprise, d’un foyer pour étudiants d’un Lycée, ou au Président d’une association sportive... Tout est possible. Quant à votre signature, des techniques professionnelles sont aujourd’hui à votre disposition à moindre coût. Des sociétés spécialisées dans la personnalisation de vêtements, mettent leur savoir-faire à votre service. C’est le cas d’une jeune start-up dynamique, Watermelon, qui maîtrise l’art de la customisation de vêtements. L’impression digitale, le transfert, le flocage, la broderie ou encore la sublimation dans laquelle sont utilisées des encres spécifiques qui résistent au lavage, même à 90°, toutes ces techniques n’ont aucun secret pour l’équipe qui a déjà accompagné plusieurs porteurs de projets. Agissez dès maintenant. Osez vivre la vie que vous avez toujours rêvé d’avoir.

Marie Goncalves